Observatoire des Transports - Publication

Note de Conjoncture 011

Période: 2e Trimestre 2017

Le dossier spécial proposé par ce numéro porte sur le transport aérien de marchandises. Il aborde entre autres les avantages de ce mode, les acteurs et intervenants, les règles y relative, le contrat de transport ainsi que les éléments de tarification.

L’analyse de l’évolution des principaux indicateurs révèle que de nombre de navires en attente à la bouée de base était en moyenne de 11 par jour au 2e trimestre 2017 (soit deux de moins qu’au trimestre précédent).

Le séjour des conteneurs importés affiche une baisse de 2 jours.

Avec un tonnage de 5 628 tonnes au 2e trimestre 2017, le fret aérien connait une hausse de 3,1%.

Vous trouverez dans la présente édition des informations détaillées sur ces différentes questions.

Note de Conjoncture 010

Période: 1er trimestre 2017

Le dossier spécial proposé par ce numéro porte sur le lancement du portail baptisé « Cameroon Trade Hub » par le CNCC (www.cameroontradehub.cm). Celui-ci permet de mettre à la disposition des usagers, toutes les informations sur les procédures du commerce extérieur.

 

L’analyse de l’évolution des principaux indicateurs en matière de transport de marchandises établie qu’en termes de nombre de navires en attente à la bouée de base, le 4e trimestre 2016 et le 1er trimestre 2017 présentaient la même situation (13 navires en moyenne par jour).

Le séjour des véhicules d’occasion importés connait une hausse d’environ 2 jours dans chacun des parcs (TMFD et SOCOMAR).

Malgré une augmentation de 9% des marchandises exportées par voie aérienne, le fret aérien affiche au 1er trimestre 2017 un tonnage égal à 5 461 ; soit un recul de 4.6%.

Note de Conjoncture 009

Période: 4e trimestre 2016

Le dossier spécial qu’aborde ce numéro porte sur les Conventions de transport routier entre le Cameroun et le Tchad d’une part, et entre le Cameroun et la République Centrafricaine d’autre part. Il revient sur leur champ d’application, la clé de répartition du fret et les itinéraires conventionnels de transit.

L’analyse de l’évolution des principaux indicateurs en matière de transport de marchandises révèle une situation au 4e trimestre 2016, moins inquiétante que celle du trimestre précédent. En effet, le nombre moyen de navires en attente à la bouée de base au 4e trimestre 2016 était de 13 par jour soit 4 de moins qu’au trimestre précédent. Les conteneurs importés séjournaient en moyenne 17 jours au port de Douala, soit une demi-journée de moins qu’au 3e trimestre 2016.

Le fret aérien n’est pas en reste avec une augmentation de 9% liée essentiellement à la hausse des marchandises exportées par voie aérienne (+15%).

Note de Conjoncture 008

Période: 3e Trimestre 2016

Le dossier spécial proposé par ce numéro porte sur l’entrée en vigueur de l’Accord de Facilitation des Echanges. Il présente d’abord l’instrument, puis les avantages de sa mise en œuvre et enfin les actions à réaliser après son entrée en vigueur.

A la suite de cet article, l’analyse de l’évolution des principaux indicateurs en matière de transport de marchandises est faite. Celle-ci révèle qu’au cours du 3e trimestre de l’année 2016, 304 navires ont accosté au port de Douala soit 10 navires de plus qu’au 2e trimestre 2016. Le mois d’août constitue la période de forte affluence à la bouée de base, avec en moyenne 26 navires par jour. Le séjour global des Porte-conteneurs baisse d’un jour et se situe en moyenne à une semaine.

Entre le 2e trimestre 2016 et le 3e trimestre 2016, le fret aérien ainsi que le fret ferroviaire ont baissé respectivement de 11.3% et 16.7%.