Observatoire des Transports - Publication

Note de Conjoncture 023

Période: T2 2020

Le dossier spécial de ce numéro est consacré à l’impact de la COVID-19 sur le transport international des marchandises.

L’analyse de l’évolution des principaux indicateurs révèle que le nombre moyen de navires en attente à la bouée de base se chiffre à 12 navires par jour.

Le séjour des véhicules d’occasion importés passe de 20 à 27 jours au parc SOCOMAR

Le fret ferroviaire hausse d’environ 12,7% et s’estime à 427 538 tonnes.

Le fret aérien baisse de 32,6% et s’évalue à 2914 tonnes.

Note de Conjoncture 022

Période: T1 2020

L’analyse de l’évolution des principaux indicateurs révèle que le nombre moyen de navires en attente à la bouée de base s’élevait à 13 navires par jour.

Le séjour des véhicules d’occasion importés passe de 19 à 20 jours au parc SOCOMAR

Le fret ferroviaire recule de 0,2% et s’estime à 398 478 tonnes.

Le fret aérien s’évalue à 4 132 tonnes ; soit une baisse de 19%.

Note de Conjoncture 021

Période: T4 2019

Le dossier spécial de ce numéro est consacré à l’utilisation par le Cameroun des incoterms dans ses échanges internationaux.

L’analyse de l’évolution des principaux indicateurs révèle que le nombre moyen de navires en attente à la bouée de base se chiffre à 10 navires par jour.

Le séjour des véhicules d’occasion importés passe de 19 à 15 jours au parc TMFD

Le fret ferroviaire baisse d’environ 7% et s’estime à 390 421 tonnes.

Le fret aérien augmente de 11,2% et s’évalue à 5 094 tonnes.

Note de Conjoncture 020

Période: T3 2019

L’analyse de l’évolution des principaux indicateurs révèle que le nombre moyen de navires en attente à la bouée de base s’élevait à 12 navires par jour.

Le séjour moyen des conteneurs importés passe de 18 à 19 jours.

Le fret ferroviaire recule de 2,1% et s’estime à 419 445 tonnes.

Le fret aérien s’évalue à 4 583 tonnes ; soit une baisse de 12,6%.