Actualités

Blog Image

Douanes d’Afrique Occidentale et Centrale: Les sept piliers du plan stratégique triennal 2019-202

La facilitation des échanges, l’harmonisation des régimes douaniers et la numérisation des procédures douanières figurent parmi les axes prioritaires à implémenter au cours des trois prochaines années.

Le plan stratégique de l’Organisation Mondiale des Douanes (2016-2019) arrive à son terme en juin 2019. Depuis quelque temps, les consultations ont été engagées pour la feuille de route du nouveau plan stratégique triennal 2019-2022. Pour la région Afrique Occidentale et centrale, les travaux y relatifs se sont déroulés les 29 et 30 octobre derniers à Yaoundé. Ledit plan constitue, de l’avis de Secrétaire Général Adjoint de l’OMD Ricardo Treviñ Chapa, un document de politique générale de haut niveau devant guider les activités de l’OMD et permettre aux membres de mieux suivre les objectifs stratégiques et de définir un ordre de priorité parmi les activités tactiques. Tout est mis en œuvre pour que les grands axes du plan stratégique reflètent les priorités des Etats membres. Les travaux visent surtout à accompagner les administrations douanières dans leurs démarches de réforme et de modernisation.

D’après le Colonel Karinka Condé, directeur de Cabinet bureau vice - Président OMD pour la région Afrique Occidentale et centrale, sept objectifs stratégiques onr été identifiés : la facilitation des échanges, la sécurité y compris la simplification et l’harmonisation des régimes douaniers ; Le recouvrement efficace, équitable et juste des recettes douanières ; la protection de la société, la lutte contre la fraude, le renforcement des capacités des administrations douanières; la Douane numérique ; la valorisation de la notoriété de l’OMD.

Le Directeur Général des Douanes du Cameroun Fongod Edwin Nuvaga précise que la prise en compte des grandes lignes du plan triennal devra aboutir à des stratégies permettant aux Douanes de la région Afrique Occidentale et centrale d’optimiser le recouvrement des recettes douanières, de créer des opportunités pour leur épanouissement et de contribuer à la création des bassins de développement économique et d’intégration.

Pour l’année en cours, les projections de mobilisation de recettes assignées à la Douane camerounaise sont chiffrées à 800 milliards de F CFA au 31 juillet dernier, elle avait mobilisé 419 milliards de F CFA.

(Source Cameroon Business Today, N°079 du 31 octobre au 06 novembre 2018)

Agenda


Categories

Tags